Rechercher

Prix Simone Veil 2021 pour un récit de vie

« Naître handicapé, un combat pour la vie » que j’ai écrit pour le compte de Benoît Camguilhem a reçu en juillet le prix Simone Veil du Salon du livre de Navarrenx.

Suite à cette récompense, la revue littéraire L’Inventoire d’ALEPH a souhaité mettre un coup de projecteur sur mon parcours et sur mon expérience dans l’accompagnement de Benoît. Je vous invite à lire cet article de Danièle Pétrès sur :

https://www.inventoire.com/laurence-rapin-un-plaidoyer-pour-une-revolution-du-regard-porte-sur-le-handicap/

Ce prix m’a beaucoup touchée car il a consacré non seulement l’engagement sans compromis de Benoît dans son récit de vie mais aussi un travail d’écriture et d’agencement qui a parfois infiltré mes nuits !

Extrait de l’article :

Comment s’est passé l’écriture de ce livre ? La particularité de ce livre, c’est qu’il est à la fois autobiographique et choral. En effet, une des intentions très courageuse de Benoît Camguilhem était de comprendre enfin comment il était perçu par ses amis et par les personnes qui l’accompagnent dans différents domaines. Comme un garçon comme les autres ? Comme un inadapté social ? Avec quelles qualités ? Avec quels défauts ? Il m’a donc demandé de recueillir la parole d’une quinzaine de personnes : ses parents, ses frères, un oncle, une cousine, des proches, un éleveur, deux présidents d’associations dans lesquelles il s’investit… En collectant cette matière très dense et très vivante, j’ai commencé à m’interroger sur le genre littéraire à adopter : celui du roman ou celui du récit de vie ? J’ai partagé mes tâtonnements avec Delphine Tranier et deux amies biographes (Christine Clamens et Catherine Terk-Weiss avec lesquelles j’ai constitué le groupe de réflexion « Triodebio ») avant de parvenir à trouver une voie d’écriture autobiographique permettant à chaque protagoniste de trouver sa place au fil du récit, répondant aux questionnements de Benoît Camguilhem, enrichissant ses réflexions et parfois contredisant ses certitudes. Ce fut une expérience d’écriture éprouvante mais très enrichissante.